Blog

Installer odoo12 dans un jails sous FreeBSD 11

Odoo est un progiciel de gestion intégrée existant sous plusieurs formes. Il y a la version communautaire (communauty Edition ou CE), il y a la version Entreprise (Entreprise Edition ou EE) et sous forme de SASS (hébergée sous les serveurs de l'entreprise odoo).

La Odoo CE est gratuite et "open Source". Nous pouvons l'utiliser, la déployer, la redistribuer, modifier le code. Vous pouvez également acheter des extenssions propriétaire au coût moyen d'environ 20 eur par mois. Vous pouvez également payer odoo pour faciliter la migration de vos bases de donnée d'une verssion à une autre. Finalement, pour une version communautaire et gratuite, il y a beaucoup d'option de paiement. C'est pour cette raison que fexcomm abandonne graduellement cet outils, qui est bon en soit, mais qui me laisse l'impression être en fait, un raquette.

La version CE se prête quand même bien en local seulement. Au cas où vous désirer un déploiement via internet, les verssion SASS ou entreprise sont justifiées. Si vous le déployez sur internet la version CE, il est tout à fait possible de le faire, mais vous le faites à vos risques et périls.

Comme vous exécuter odoo à l'intérieur d'un jail et que Odoo utilise le gestionnaire de base de données (SGBD) postgresql, vous devez permettre à votre système de l'utiliser à l'intérieur d'un jail. Il y aura d'autre article tutoriel sous peu pour ce SGBD que j'utilise courrament.

#nano /etc/sysctl.com

ajouter

security.jail.sysvipc_allowed = 0

vous redémarrez

# reboot

noter qu'une fois faite, vous n'aurez plus à le faire

 

maitenant, on cré le jail

#warden create odoo --startauto

on donne la permission à postgresql de s'exécuter à l'intérieur

#warden set flags odoo allow.sysvipc=true

on donne un ip local au jail

#warden set ipv4 odoo xx.xx.xx.xx

on démarre le jail odoo

#warden start odoo

on rentre dans le jail

#warden chroot odoo

on télécharge l'arbre de ports

#portsnap fetch extract

on installe les dépendance

# pkg install -y python36 postgresql96-server git nano curl bash wget libsass libxml2 py36-pip py36-pillow npm node libxslt libsass py36-ldap3 gcc wkhtmltopdf

On met à jour l'outil python pip

# python3.6 -m pip install --upgrade pip

on installe une dépendance python

#python3.6 -m pip install phonenumbers

on utilise npm pour l'apparence et le comportement du système

# npm install -g less

on install la dépendance ldap

# make distclean install -C /usr/ports/net/py-ldap

on coche au premier écran bleu "SASL"

au second écrand bleu, on coche "GSSAPI", et "FETCH" . Pour la suite, on appuie toujours sur la touche "entré".

Ensuite, on install webfont

# cd /usr/ports/x11-fonts/webfonts/ && make install clean

Vous n'avez qu'à appuyer sur "entré" à toute les fenêtre. S'il se passe quelque chose de mal... faite

# make deinstall

puis

# make install clean

Ensuite on active postgresql

# sysrc postgresql_enable="YES"
# service postgresql initdb

# service postgresql start

 

Ici, on configure l'utilisateur odoo de postgresql. Sachez qu'il n'est vraiment pas sécuritaire de le faire ainsi. c'est pour cette raison que je ne le déploie jamais sur le web et que je ne l'utilise que sur mon réseau local. Noter également, que certaine distribution linux offre une procédure d'installation plus sécure. Comme j'utilise FreeBSD et que la documentation est plutôt rare et surtout rare en français à ce sujet, je ne décrit que l'installation sous FreeBSD.

# su - postgres

$ createuser root

$createdb odoo -O root

$ exit

Maintenat, on installe les sources de odoo dans /usr/local

# cd /usr/local

# git clone https://github.com/odoo/odoo.git

une fois les source téléchargé

# cd odoo

# python3.6 -m pip install -r requirements.txt

Les sources python de odoo s'installe

pour démarrer odoo

# python3.6 odoo-bin --addons-path=/usr/local/odoo/addons --database=odoo -i base &

Vous pouvez démarer odoo au démarrage comme suit:

# setenv EDITOR /usr/local/bin/nano

#crontab -e

@reboot python3.6 /usr/local/odoo/odoo-bin --addons-path=/usr/local/odoo/addons --database=odoo -i base &

Vous accedez ainsi par le navigateur

IP:8069

Vous devez enregistrer un "master password"

lorque vous faite manage database et create database, la base de donnée créée exite mais n'apparaît pas. Vous n'avez qu'à l'ajouter séparé d'une virgule"," à la suite de la base de donnée odoo et redémmarer le jail.

exemple:

# python3.6 odoo-bin --addons-path=/usr/local/odoo/addons --database=odoo,autredb -i base &

et,

# setenv EDITOR /usr/local/bin/nano

#crontab -e

@reboot python3.6 /usr/local/odoo/odoo-bin --addons-path=/usr/local/odoo/addons --database=odoo,autredb -i base &

J'espère que ce tuto vous a plus. Bien que la procédure d'installation est imparfaite, elle demeure fonctionnelle. Pour notre part, Fexcomm délaisse graduellement ce système pour intégrer des "CRM" aux sites webs que nous concevons. Par ailleurs, nous publierons dans quelques jours une démontration de notre "CRM". Pour toute question: sebastien.douville@fexcomm.ca

 


Tous les titres


Bachelier en Géographie depuis 2009
Certificat en administration des affaire en 2016
12 ans d'expérience en système d'information géographique
10 ans d'expérience avec les systèmes d'exploitation linux
6 ans d'expérience avec les Sytèmes d'exploitation BSD (UNIX)
10 ans d'expérience en programmation web
5 ans d'expérience avec les éditeurs de contenue Wordpress et Drupal.
2 ans d'expérience avec le framework django.
3 ans d'expérience en Sytème de gestion (ERP/CRM)
10 ans de connaissance en langage python
2 ans de loisir avec Raspberry py
2 ans d'expérience avec les systèmes ip-pbx
Fondateur et proprétaire de Fexcomm, informatique de gestion en 2017
Pour m'embaucher